L'analyse transactionnelle
 

L'analyse transactionnelle, c'est quoi?

C'est une thérapie humaniste qui place la personne et non "le problème" au cœur de la relation thérapeutique.

C'est aussi une porte ouverte  sur la connaissance de soi et de ce qui se joue dans les relations.

Histoire

Le fondateur de l'analyse transactionnelle  est Eric Berne, médecin psychiatre et psychanalyste. Il a posé les bases de sa théorie dans les années 50.

Il souhaitait développer une théorie accessible à tous, loin du langage technique employé alors par les spécialistes.

L'apparente simplicité des concepts de l'analyse transactionnelle (ou, plus simplement, AT) montre, dès qu'on s'y intéresse de plus près,  une grande profondeur théorique et une grande variété d'applications.

Ethique

L'AT s'appuie sur des principes éthiques qui visent à encadrer la pratique:

  • Le respect mutuel: la relation entre le client et le thérapeute est égalitaire.
  • La responsabilisation: chacun est responsable des décisions, bonnes ou mauvaises, qu'il prend, et peut choisir son comportement.
  • La protection: le thérapeute se doit d'offrir le meilleur service possible à son client, et d'agir de manière à ne lui causer aucun préjudice.
  • L'engagement dans la relation: Client et thérapeute décident de travailler ensemble pour le bien-être du client.

 

Une théorie de la communication et de la compréhension de soi

L'AT tire son nom de l'analyse des transactions entre les gens, c'est à dire de la manière dont ils communiquent. Elle permet de regarder soi, l'autre, et la relation entre les deux afin de comprendre les problèmes relationnels.

Elle propose également des clés de compréhension de nos propres fonctionnements internes et des conflits à l'intérieur de nous-même.

L'AT dispose de nombreuses modalités d'intervention pour résoudre ces problèmes.

 

 

Une théorie du développement de l'enfant

L'At explique comment les événements heureux ou malheureux de la toute petite enfance façonnent le psychisme de l'enfant en l'amenant à prendre des décisions, inconscientes bien sûr à cet âge, qui vont colorer sa vie future et orienter sa personnalité. 

L'AT peut permettre de retrouver ces décisions et de les changer lorsqu'elles sont néfastes.

Une théorie de la construction de la personnalité

L'AT montre comment les gens se sont structurés psychologiquement. Elle offre donc la possibilité de comprendre comment nous nous sommes construits, de prendre conscience de ce qui se passe dans notre vécu interne et de notre fonctionnement au niveau relationnel.

Cette compréhension offre la possibilité de décider de changer ce qui ne nous convient pas.

L'AT, pour qui et pour quoi?

L'AT est ouverte à une grande variété de personnes et de problématiques.

Toute personne peut tirer profit d'une psychothérapie, quel que soit son âge, son niveau intellectuel et culturel, les difficultés auxquelles elle est confrontée et le niveau de changement qu'elle souhaite atteindre.

Les problématiques traitées sont nombreuses: troubles anxieux; troubles du comportement; troubles du sommeil; troubles de l'humeur;  troubles addictifs; difficultés relationnelles, familiales, conjugales; burn-out; stress post-traumatique...

Les conditions pour pratiquer l'AT

Avant de pouvoir s'installer en tant que psychopraticien utilisant l' analyse transactionnelle, plusieurs conditions sont exigées:

  • Suivre une formation continue dans une école reconnue par l'EATA (Association Européenne d'Analyse Transactionnelle)
  • Etre accompagné dans sa pratique par un ou plusieurs superviseurs. Ce sont des praticiens expérimentés dont le rôle sera de guider la pratique et de vérifier qu'elle est conforme aux valeurs éthiques de l'AT.
  • Suivre  une psychothérapie personnelle.
  • Adhérer au code de déontologie de l'AT.